Sport à la maison, tous accros au sport virtuel !

par LCI

  • info

C'était il y a sept mois lors du premier confinement. Le sport à la maison, version débrouille avec les objets les plus improbables, tels que les papiers toilettes. Aujourd'hui, fini le système D. Beaucoup d'entre nous ont anticipé. Naouel par exemple s'est abonnée à des cours de fitness en live. C'est désormais possible car les professionnels se sont adaptés.Depuis le mois de juillet, Neoness a transformé sa salle de sports en studio de télévision. L'enseigne dit avoir investi des centaines de milliers d'euros dans les matériels et pour former ses salariés. "C'est un vrai pari pour l'avenir et ça va bien au-delà du confinement. (...) C'est un investissement stratégique de proposer des cours en live", nous a expliqué Michaël Pinto, directeur de Neoness Live.Le sport à la maison, c'est aussi possible sans entraîneur. Sur votre smartphone, plusieurs applications permettent une immersion dans un monde virtuel. C'est le cas de Zwift, un programme d'entraînement physique de cyclisme et de course en ligne. En France, 130 000 cyclistes l'utilisent. Leur nombre avait explosé lors du premier confinement. Pour l'équipement, il faut compter de 500 euros à plusieurs milliers d'euros selon le modèle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.