Somnifères, barrières levées ou baissées… où en est l’enquête sur le drame de Millas ?

par BFMTV

L'avocate de trois des six familles de victimes a évoqué samedi, que la conductrice du car aurait pu être sous l'emprise de médicaments au moment de la collision. Cette dernière a été mise en examen pour "homicides et blessures involontaires par imprudence".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.