«Sommet des consciences» : les politiques divisés sur l’utilité de cette réunion

par Libé Zap

A cinq mois de la conférence mondiale sur le climat qui aura lieu à Paris, il est l'heure pour la classe politique de se positionner sur les questions qui gravitent autour de ce sommet. «Nous avons besoin de tous pour ces accords», reconnaît d’ailleurs le président de la République, François Hollande, à la tribune du «Sommet des consciences» mardi matin.

Si la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal aborde cette réunion avec optimisme, la députée d'Europe écologie-Les Verts, Barbara Pompili, met en doute son efficacité et préfère se rapporter au rapport rendu la semaine dernière sur le sujet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.