ALERTE INFO
21:27 Array

Sols gorgés d’eau : les agriculteurs craignent pour leurs récoltes

par LCI

  • info

Il fait douze degrés ce lundi matin dans un champ de choux-fleurs à Saint-Jean-du-Doigt (Finistère), soit seize degrés de plus comparé à la semaine dernière. Le dégel a bien lieu et Julien Quillevère constate les dégâts. Une partie de ses choux sont invendables et d'autres sont fragilisés. "On est obligé de les couper à un calibre inférieur pour garder une qualité correcte", explique cet agriculteur. Il les vendra donc plus petits et moins chers. Le dégel a aussi rendu les sols très humides. La récolte est ainsi difficile. Dans un champ d'artichauts à proximité, certaines plantes sont même endommagées. D'autres dégâts sont à craindre.La coopérative agricole de Julien est inquiète car les périodes de gel sont rarissimes en Bretagne. "On a déjà connu un tel phénomène il y a deux ans, pratiquement aux mêmes dates. Le résultat était la perte de la moitié de la production de printemps", raconte Pierre Gélébart, chef de produit de la gamme artichaut. Un scénario que les agriculteurs bretons veulent à tout prix éviter. En attendant, ils espèrent ne pas revivre une autre période de gel cet hiver.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.