Soldats tués au Mali : Haguenau en deuil

par LCI

  • info

L'émotion est toujours très vive en Alsace après la mort de deux soldats samedi au Mali par une mine artisanale. Le sergent Yvonne Huynh, âgée de 33 ans, et le brigadier Loïc Risser, âgé de 24 ans, appartenaient au deuxième régiment de hussards de Haguenau. Ce lundi matin, les drapeaux ont été mis en berne et un registre de condoléances a été ouvert à la mairie avant plusieurs cérémonies d'hommage prévues cette semaine.Installé à Haguenau depuis plus de dix ans, le deuxième régiment de hussards compte environ 900 hommes. Les militaires sont très présents dans la ville endeuillée, mais également dans ses environs. "J'ai passé quasiment une nuit blanche à l'annonce de leur décès", confie une habitante. "Je suis une maman. Je suis une épouse. On ne peut pas se mettre à la place de la famille", affirme une autre.Le deuxième régiment de hussards est unique dans le pays. Une unité blindée qui est spécialisée dans la recherche de renseignements. Un hommage national est envisagé à Haguenau d'ici la fin de la semaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.