Sheila revient sur la mort de son fils Ludovic : "Une maman se demande ce qu'elle a fait ou pas fait, mais on n'est pas responsable de quelqu'un qui a 40 ans"

par morandini

Invitée de Laurent Delahousse hier soir sur France 2 dans 20h30 le Dimanche, Sheila a passé en revue sa carrière face au journaliste de France 2. La chanteuse est également revenue sur la disparition de son fils affirmant qu'elle souhaitait qu’on laisse son fils Ludovic Chancel en paix et demande à ses détracteurs de se taire : "Malgré tout, on se dit qu'est-ce qui s'est passé mais quelle est notre erreur, alors qu'on est pas responsable de quelqu'un qui à 40 ans, mais quand même... Moi, je veux que Ludo, il soit en haut, c’est une belle âme. C’est un garçon qui a un cœur énorme. C’est un cœur sur pattes en réalité. C’est ce qui l’a je crois emmené dans ses dérives parce que trop gentil. Je veux qu'on arrête de parler sur ce qu'il a fait ou ce qu'il n'a pas fait".

Sheila a affirmé qu'elle souhaitait en fait rétablir l’honneur et l'image de son fils né de sa relation avec le chanteur Ringo, et mort en juillet 2017 à l’âge de 42 ans.

Interviewée à cette époque dans Paris Match elle avait pourtant donné des détails sur la mort de Ludovic en affirmant que que Ludovic est bien décédé des suites d’une overdose de cocaïne provoquée par l'absorption massive de cocaïne et de benzodiazépine : "Je savais qu’il prenait de la cocaïne depuis quinze ans. Je connaissais mon fils mieux que quiconque et j’ai tout fait pour qu’il s’en sorte. Je ne lui donnais plus d’argent, parce que je savais très bien où il finirait. J’ai participé au financement de nombreuses cures pour l’aider à se désintoxiquer. A l’arrivée, c’est quand même la drogue qui l’a tué."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.