Seychelles : relancer le tourisme à tout prix

par LCI

  • info

Avec ses plages de rêve, encore, quasi désertes, l'archipel des Seychelles est ouvert aux touristes depuis le 25 mars. Mais dans ces îles de l'Océan indien ce jour-là, il n'y avait qu'un seul vol. En temps normal, il en arrive dix fois plus. Il faut dire que pour descendre de l'avion, les 175 passagers ont dû fournir quelques garanties : un PCR négatif ainsi que leur réservation dans l'un des hôtels agréés par le gouvernement.Pour être autorisés à accueillir ses touristes, les hôtels, eux, ont dû former leur personnel aux gestes sanitaires. Deux tiers ont reçu le label "Safe Tourism", en d'autres termes un "tourisme sûr". Plus rassurant encore, la vaccination a été lancée en janvier dernier. 85% de la population adulte a aujourd'hui reçu ses deux doses. Pour autant, le masque reste obligatoire sous peine d'une amende de 50 euros.Rassurer les touristes pour qu'ils reviennent est une priorité dans ce pays. Un quart du PIB provient du secteur et près des deux tiers des métiers des Seychellois en dépendent aussi. Il y a un mois, la circulation du virus a repris, mais le gouvernement assume et assure qu'il n'y avait aucun lien avec la réouverture de la frontière. Découvrez l’intégralité de ce document dans la vidéo ci-dessus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.