Service civique : une première expérience professionnelle qui fait florès

par LCI

  • info

Depuis octobre dernier, Jean, 24 ans, a insufflé sa jeunesse et son énergie au sein d'un Ehpad. Après sa licence de psychologie, il a choisi de s'y engager pour huit mois, en service civique. "Ça fait une grosse expérience professionnelle parce que vu que je veux travailler dans la psychologie, c'est très important, ça fait du contact, du lien", explique-t-il. Comme lui, Fanny, 19 ans, a choisi le service civique après avoir manqué le concours d'entrée d'une école spécialisée dans le social. Au sein de l'établissement, l'échange intergénérationnel est tout simplement une aubaine.A Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), l'antenne auvergnate de l'association Unis-Cité connaît un succès grandissant. Elle accompagnait seulement seize jeunes en service civique en 2017, aujourd'hui, ils sont 230. Consacrer son temps au service des autres, comme avec une mission environnementale, c'est le choix de Lisa, 21 ans. A noter qu'aucune condition de diplôme ou de compétence n'est requise pour le service civique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.