Selon une étude, l’ibuprofène serait nocif pour la fertilité de l’homme

par BFMTV

Une étude française épingle une nouvelle fois les effets indésirables de la prise soutenue d'ibuprofène. Selon les scientifiques, la substance présente dans de nombreux anti-inflammatoires peut entrainer un déséquilibre hormonal chez certains hommes pouvant aller jusqu’à causer des problèmes d’infertilité. "L’ibuprofène pris à fortes doses et pendant quinze jours ou plus, est responsable d’un dérèglement hormonal", explique Bernard Jégou, directeur de recherches à l’Inserm. L’étude pointe aussi du doigt l’accès libre à ces médicaments qui empêcherait le suivi du malade. Après le paracétamol, l’ibuprofène est le deuxième antalgique le plus consommé par les Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.