Séisme au Népal : «​Le gouvernement est quasiment inexistant»

par Libé Zap

Matthieu Ricard, moine bouddhiste mais aussi auteur et photographe, passe depuis quatre décennies plusieurs mois par an dans un monastère situé au Népal. Alors qu'il a fondé l'association Karuna-Shechen, qui vient en aide aux populations défavorisées népalaises, il est intervenu lundi sur BFM TV, appelant à la générosité et à la solidarité pour les victimes du séisme.

Il dénonce un gouvernement «quasiment inexistant», disposant «de très peu de ressources». En temps normal, Matthieu Ricard explique qu'il est monnaie courante d'avoir «dix heures de coupure d'électricité par jour». Il sollicite l'aide internationale qu'il juge «d'autant plus utile et indispensable». «L'outil financier est le plus flexible pour répondre aux besoins immédiats de la population», ajoute le moine bouddhiste.

Le Népal peine à se remettre debout. Samedi, le pays a été frappé par un séisme de magnitude 7,8, provoquant la mort de 4 300 personnes, dont deux Français. Les communautés internationales se mobilisent pour venir en aide au pays, plus que jamais dans le besoin. Barack Obama a annoncé mardi avoir débloqué un million de dollars. Le Quai d'Orsay a mis en place un centre de crise qui avait déjà reçu plus de 7 000 appels dimanche. Ce séisme est le plus meurtrier depuis 80 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.