Seine-et-Marne : Malgré le couvre-feu, le rappeur Uzi a organisé une fête clandestine réunissant 200 personnes et un feu d'artifice pour fêter la sortie de son nouvel album

par morandini

Coronavirus ou pas, il a décidé de fêter la sortie de son nouvel album en organisant une grande fête réunissant plusieurs dizaines de personnes. Le rappeur Uzi a en effet organisé une fête clandestine réunissant 150 à 200 personnes dans un parking souterrain à Noisiel en Seine-et-Marne selon le quotidien 20minutes. Des feux d'artifice ont été même tirés pendant la soirée : "Le bazar a duré jusqu'à deux heures du matin", a expliqué l'une des riveraines dans les colonnes du Parisien. Une enquête administrative a été ouverte par la police.

De son côté, le producteur du rappeur, Trezz, a préféré présenter ses excuses "auprès des habitants et de la mairie pour les désagréments engendrés". Pour Mathieu Viskovic, maire PS de Noisiel, cette célébration clandestine représente une "inconscience pure et simple".

Interrogé sur BFM TV, Uzi a souhaité minimisé sa fête : "C'était rien de bien méchant, juste notre façon de s'exprimer. Franchement, on ne savait pas que ça allait choquer. On pensait que les gens allaient bien le prendre", a expliqué Uzi, estimant que la jeunesse a besoin de faire la fête en ces temps de pandémie de coronavirus et de restrictions sanitaires.

"C'est une crise sanitaire, mais je ne suis pas le responsable. On est jeunes, on a besoin de croquer la vie à pleines dents", a-t-il soutenu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.