Sécurité : des fonctionnaires radicalisés au cœur de l'appareil policier

par francetvinfo

Mickaël Harpon, l'auteur de la tuerie à la préfecture de police de Paris, n'était pas un cas isolé. Pour cause, 20 fonctionnaires de l'Intérieur, policiers ou agents administratifs, soupçonnés de radicalisation, seraient surveillés par une cellule de l'IGPN. 

Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/armee-et-securite/securite-des-fonctionnaires-radicalises-au-coeur-de-l-appareil-policier_3650459.html

Vos réactions doivent respecter nos CGU.