Scènes de liesse dans le quartier cubain de Miami

par euronews-fr

Des drapeaux cubains, des cris de joie et des concerts de tambours : c’est avec des scènes de liesse que les Cubains exilés aux Etats-Unis ont accueilli la mort de Fidel Castro. Un millier d’entre eux se sont rassemblés au beau milieu de la nuit dans le quartier Little Havana à Miami.

“Je ne devrais pas être heureuse parce qu’une personne est morte, explique Maria, une habitante du quartier cubain. Mais il a séparé ma famille. Mes parents ne reverront plus jamais Cuba. Alors aujourd’hui, je me réjouis.”

On the streets of Little Havana nbc6 #fidelcastroisdead nbc6 pic.twitter.com/963u3JV7db— Jamie Guirola (@jamieNBC6) 26 novembre 2016

“Ils font la fête parce qu’ils savent que cette personne a causé du tort à leurs parents et leurs grand-parents, explique un habitant. Donc, pas de division ici, tout le monde fait la fête, toutes les générations célèbrent la mort d’un dictateur.”

MORE: Cuban-Americans react with cheers, song, and dance as news spreads about Fidel Castro’s death. nbc6 pic.twitter.com/OSg70qdtfD— Jamie Guirola (jamieNBC6) 26 novembre 2016

La communauté cubaine des Etats-Unis compte aujourd’hui plus d’un million de personnes, essentiellement à Miami et à New York. Des familles qui ont fui le régime autoritaire mis en place par Fidel Castro à partir des années 50.

I wonder if they’ve had this ready to go for a while #FidelCastro pic.twitter.com/G6bCLd5d4U— Joey Flechas (@joeflech) 26 novembre 2016

Malgré son retrait du pouvoir en 2006, Fidel Castro était resté une figure morale incontournable à Cuba et son opinion pesait dans les décisions politiques du gouvernement de son frère Raul. Pour Ileana Ros-Lehtinen, la première élue d’origine cubaine au Congrès américain, la disparition d “tyran” Fidel Castro ouvre de nouvelles perspectives aux Cubains. Elle appelle le pays à s’ouvrir à la démocratie :

In rollcall nielslesniewski: tyrant #FidelCastro is dead, a new day must dawn for the oppressed #Cuban people https://t.co/KgyOPpRR84— Ileana Ros-Lehtinen (@RosLehtinen) 26 novembre 2016

W PatriciaMazzei MiamiHerald: NOW is the time 2 close the gulags, hold elections, free ALL political prisoners + restore liberty 2 #Cuba— Ileana Ros-Lehtinen (@RosLehtinen) 26 novembre 2016

Vos réactions doivent respecter nos CGU.