Russie : Neuf personnes, dont sept élèves, ont été tuées et une vingtaine blessées dans une fusillade dans une école où un tireur de 19 ans a été interpellé

par Jeanmarcmorandini.com

Neuf personnes, dont sept élèves, ont été tuées et une vingtaine blessées mardi dans une fusillade dans une école de Kazan, une grande ville du centre de la Russie, où un tireur de 19 ans a été interpellé. Des images glaçantes diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des enfants et des adolescents sautant des fenêtres du bâtiment de trois étages pour s'enfuir. Sur d'autres, on peut voir des personnes ensanglantées allongées sur l'herbe en train de recevoir de l'aide alors qu'autour des ambulances étaient déployées en nombre. Il s'agit de la plus grave fusillade dans une école russe depuis 2018.

Ce genre de drame est relativement rare en Russie, où le contrôle des armes est strict, mais les violences impliquant des élèves sont en augmentation. Le tueur a fait neuf morts, selon Roustam Minnikhanov, le dirigeant de la république du Tatarstan dont Kazan est la capitale. Parmi eux, sept élèves, un enseignant et une autre femme.

Selon lui, tous les enfants tués étaient en classe de 4e, soit âgés en principe de 13-14 ans. Dans la soirée, des personnes continuaient de déposer des dizaines de fleurs, des jouets et des bougies devant l'école, selon un journaliste de l'AFP.

"Nous sommes sous le choc", souffle Maria Machkova, 33 ans, dont le fils, scolarisé dans l'établissement, n'avait pas cours au moment du drame. Andreï Stepanov, un convoyeur de fonds vivant tout près, dit avoir entendu "une explosion très puissante" et avoir cru d'abord à une fuite de gaz. "Puis j'ai entendu des tirs". "Les parents s'agitaient à la recherche de leurs enfants" au milieu des secours et des blessés, raconte-t-il. Les autorités de cette république musulmane russe ont précisé à l'AFP qu'au moins 20 personnes, 18 enfants et deux adultes, avaient été hospitalisées.

Six mineurs sont dans un état grave. L'agence de presse locale Tatar-inform a indiqué que les blessés avaient entre sept et 62 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.