Russie: Greenpeace espère une issue positive pour ses activistes

par AFP FR

Greenpeace espère un dénouement heureux depuis que le président russe Vladimir Poutine a déclaré mercredi 25 septembre 2013, que les 30 militants de Greenpeace qui ont été arrêtés en Russie n'étaient pas des «pirates», mais avait enfreint la loi lors d'une manifestation contre l'exploration pétrolière en Arctique, alors que les autorités ont arrêté tous les militants en attente de jugement. Durée: 00:57

Vidéo suivante dans 5 secondes

Autres vidéos

Lecture automatique

Liens commerciaux