Roubaix : Le ras-le-bol des professeurs en grève après une agression qui s'ajoute à la liste des nombreux incidents depuis plusieurs semaines

par Jeanmarcmorandini.com

Professeur bousculé, introduction d'une arme à feu et de bombes lacrymogènes dans le lycée Jean Moulin à Roubaix. Depuis la rentrée les incidents se multiplient. Hier une trentaine d'enseignants sur cent-vingt étaient en grève. Ils ont protesté contre le manque de moyens pour faire face aux tensions qui pénalisent élèves et enseignants.

« On ne se sent pas bien et les élèves non plus », regrette une professeure représentante de Sud-Éducation. Après une nouvelle concertation, le corps enseignant a décidé de se mettre en grève dès 8 heures, ce lundi.

« On avait déjà exercé notre droit de retrait le mardi 19 octobre après qu’un des professeurs a été bousculé. Mais après avoir rencontré le rectorat le 22 octobre, les vacances sont passées, et on n’a rien vu venir . »

Après avoir déposé un premier préavis de grève en début de semaine, le rectorat a annoncé la création de deux postes d’assistant d’éducation (AED, l’équivalent actuel du surveillant scolaire), mais ces mesures sont apparues comme « largement insuffisantes » aux yeux de l’équipe pédagogique : « On aimerait la création d’un poste de conseiller principal d’éducation [CPE], la pérennisation du contrat des deux AED et une assistante sociale à plein-temps. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.