Retards et malfaçons : les ratés du déploiement de la fibre optique

par LCI

  • info

Il y a quelques mois, un retraité de Gonesse dans le Val-d'Oise a assisté à une drôle de scène devant chez lui. Alors qu'il était sur Internet, sa connexion était soudainement coupée. En regardant pas sa fenêtre, il a vu une personne branchée sur son raccordement. Il s'agissait d'un technicien venu installer la fibre optique chez un voisin du quartier. Il a préféré se brancher sur le réseau de monsieur Hubert plutôt que de mettre en place une nouvelle ligne. Une intervention qui aurait pris plus de temps. Et cet exemple est loin d'être un cas isolé.Le mois dernier, l'association "60 millions de consommateurs" a alerté car les plaintes sur les raccordements à la fibre optique se multiplient partout dans le pays. Dans le département de la Loire, 66% des branchements seraient défectueux. Dans la Somme, 70% des raccordements seraient non conformes. Ces malfaçons sont de 75% dans le Doubs. D'après Rachid Adda, directeur général du Val-d'Oise numérique, les actes malveillants se multiplient car il est difficile de remonter la trace des responsables avec la sous-traitance en cascade.Mais la sous-traitance en cascade n'explique toujours pas pourquoi le travail est parfois malfait. Un sous-traitant travaillant pour plusieurs opérateurs a accepté de témoigner anonymement pour expliquer son quotidien. D'après lui, certains commanditaires fixeraient plusieurs rendez-vous de branchement à la fibre optique à la même heure. Et pour éviter les pénalités financières liées aux retards, les techniciens sont obligés de raccorder par tous les moyens. La suite dans le reportage ci-dessus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.