Retard sur la vaccination, à qui la faute ? - 03/01

par BFMTV

Emmanuel Macron est en colère et critique de nouveau la lenteur de la campagne de vaccination. Même tonalité chez certains élus qui demandent plus de doses ou plus de lieux pour vacciner. Face à ces critiques, le gouvernement a décidé qu'à partir de demain, les soignants de plus de 50 ans pourront se faire vacciner. On en parle avec Dr Édouard Obadia, medecin-réanimateur à l'hôpital privé de Quincy sous Senart (Essonne). Sophie Vénétitay, secrétaire général adjoint du SNES-FSU. Aurélien Rousseau, directeur général de l'Agence régionale de santé Île-de-France. Et Benjamin Morel, maître de conférences en droit public à l'Université Paris II Panthéon-Assas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.