Réseau de surveillance pour vérifier la qualité des eaux

par INA catalogue

  • info

Depuis 1984, IFREMER a mis en place un réseau de surveillance des eaux de baignade. Des prélèvements d'eau et de coquillages sont effectuées toute l'année pour déceler la présence d'une algue toxique le dinophysis. Il existe 15 points de surveillance dans le Morbihan et 30 dans le Finistère, deux régions particulièrement touchée par ce phénomène.Le commentaire se déroule sur des images d'illustrations de prélèvement de coquillage et d'eau de mer sur la plage, intérieur du laboratoire, cellule Dinophysis vue au microscope, injection d'un produit à une souris, plage et alterne avec les interviewes de Patrick CAMUS (IFREMER) et Hervé JENOT (Ostréïculteur).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.