Réouverture progressive des lieux de culture et terrasses dès mi-mai : peut-on y croire ?

par LCI

  • info

C'est vrai que c'est un pari risqué. Toutes les fois où Emmanuel Macron a donné des horizons depuis l'automne, ça n'a pas marché. On avait la réouverture des musées envisagée pour le 15 décembre 2020, celle des restaurants pour le 20 janvier 2021, celle des stations de ski cet hiver, et puis le fameux retour à une vie plus normale pour la mi-avril. Rien de tout ça n'a été tenu. En cause, la situation sanitaire s'est dégradée, et il a fallu changer de pied.Deux éléments nous donnent de l'espoir aujourd'hui : le renfort en réanimation et la montée en charge de la vaccination. Toutefois, si le chef de l’État n'avait fixé aucune date mercredi soir, beaucoup lui auraient reproché. En effet, il y aurait une intention politique derrière. C'est une manière de faire en sorte que nous soyons plus exemplaires, plus responsables dans nos comportements. Ayant tenu compte des épisodes précédents, le président de la République a donné un calendrier beaucoup plus prudent. Ce jeudi matin au Parlement, le Premier ministre s'est bien gardé du moindre engagement précis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.