Rentrée des classes : est-ce trop tôt ?

par LCI

  • info

Trois semaines qu’ils n’avaient pas franchi ce portail. "Ça commençait à être un petit peu long à la maison. Donc il était temps qu’elle puisse s’aérer et revenir à l’école voir ses copines”, affirme une mère de famille. Mais certains parents s’interrogent si ce retour en classe n’arrive pas trop tôt. “Si j’aurais pu les garder encore à la maison, je les aurais gardés à la maison parce qu’on est quand même plus rassuré de les avoir chez nous”, confie un parent d’élève. “Les embrassades, etc... C’est vrai que les tout-petits ne sont pas forcément encore au point sur les gestes barrières”, ajoute une autre.Pour limiter les risques, le protocole sanitaire est toujours aussi strict : aération, fermeture de la classe au moindre cas de Covid et autotests deux fois par semaine, une nouveauté pour les enseignants. Cette école fait partie des plus chanceuses, elle en a reçu dès ce lundi. Pour de nombreux professeurs, il était hors de question de reporter cette rentrée. Ute Chaplain, enseignante franco-allemande dans l’école Saint-Étienne à Strasbourg, explique que “le contact humain, la vie sociale, ça se fait en classe et non pas devant un ordinateur". Il faut alors revenir en classe pour mieux apprendre. Mais d’un point de vue de santé publique, est-ce prématuré ? Le professeur Renaud Piarroux, épidémiologiste à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière (AP-HP) de Paris, donne des éléments de réponse. “D’un point de vue sanitaire, elle intervient trop tôt. C’est vrai qu’il est logique d’attendre d’abord que les hôpitaux reviennent aux situations plus proches de la normale, plutôt que de desserrer la vis à un moment où on est déjà en situation qui semble critique dans les hôpitaux”. Collégiens et lycéens ont fait leur rentrée, ce lundi, mais devant un ordinateur. Malgré quelques bugs, les connexions ont été bien plus fluides qu’avant les vacances scolaires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.