Rennes : Les grilles d'un groupe scolaire ont été bâchées pour que les enfants n'assistent pas au trafic de drogues, quotidien dans le quartier de Cleunay

par Jeanmarcmorandini.com

Les grilles d'un groupe scolaire de Rennes ont été bâchées pour que les enfants n'assistent pas au trafic de drogues, quotidien dans le quartier de Cleunay, au sud-ouest de la capitale bretonne. La solution n’est pas miracle pour les parents qui ne pourront plus voir leurs enfants jouer dans la cour de l’école, mais elle permet de préserver la sécurité des élèves.

Le quartier est «pris en otage» par les dealers depuis plusieurs mois. En mars dernier, une fusillade avait même éclaté en plein après-midi à seulement quelques mètres du groupe scolaire. Pour rendre ces grillages moins austères, des végétaux devraient être installés en octobre prochain. A la demande de l’équipe éducative de cette école maternelle et élémentaire, qui accueille près de 450 élèves, la ville de Rennes s’est donc résolue à installer le 26 avril un brise vue sur le grillage de l’école. « Ce n’est pas une solution miracle mais cela permet au moins de préserver l’intimité des élèves quand ils sont dans la cour », explique Lénaïg Briéro, l’adjointe en charge de la sécurité.

Parmi les parents d’élèves rencontrés par 20 minutes, les avis divergent sur cette bâche noire qui devrait être recouverte de végétaux d’ici l’automne. « C’est bien pour la sécurité de nos enfants, au moins ils ne voient pas toutes les conneries que font ces branleurs (sic) », indique ce père de famille, qui ne reconnaît plus le quartier où il est né.

D’autres se montrent plus circonspects sur son utilité:« Déjà c’est très moche, souligne cette jeune maman. Et surtout cela ne résout en rien les problèmes de fond du quartier. Car les dealers sont toujours là et nos enfants les voient toujours quand ils sortent de l’école. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.