Regardez la colère du Professeur Didier Raoult qui quitte l'antenne en direct sur France 3 : "Si vous avez une question intelligente je veux bien y répondre. Vos cancanages, ça ne m'intéresse pas"

par Jeanmarcmorandini.com

C'est une nouvelle colère du Professeur Didier Raoult qu'on pu découvrir en direct les téléspectateurs de France 3. Le professeur était en effet l'invité du "19/20" de France 3 Provence/Alpes. Le plus célèbre professeur de France s'est rapidement agacé d'une question, portant sur une phrase prononcée par le président de la République, Emmanuel Macron, la semaine dernière. Le chef de l'État qui était en déplacement à Marseille avait affirmé que Didier Raoult était un grand scientifique mais qu'il "a pu créer des phénomènes" de rejet du vaccin par sa parole médiatique".

Premier coup de sang de Didier Raoult contre le journaliste en entendant sa question : "Monsieur, vous êtes tordu ! Le Président a commencé par dire qu'il avait de l'estime pour mon travail scientifique. Qu'il avait de l'estime pour mon travail. Et là, vous êtes tordu. C'est-à-dire que vous faites comme d'habitude et on va s'arrêter tout de suite. Comme d'habitude, les journalistes, vous tirez le petit bout qui vous intéresse pour essayer de jeter de l'huile sur le feu, poursuit Didier Raoult. Encore une fois, il suffit de dire et d'écouter ce que je dis pour savoir ce que j'ai à dire. Et donc, je ne joue pas à ce jeu. Si vous avez une question intelligente à me poser qui concerne la science, je veux bien y répondre. Vos cancanages, ça ne m'intéresse pas."

Le présentateur Olivier Gerbi décide donc de poser une seconde question : "Face aux nombreux variants, est-ce que vous conseillez aux Français de se vacciner, tout simplement, en tant que médecin ?"

Le professeur Raoult décide que cette fois s'en est trop pour lui : "Attendez, ce n'est pas à moi de décider de la politique vaccinale. Vous me laissez parler et répondre, oui ou non ?!" "C'est infernal, on s'arrête, ça suffit !"

Et le professeur d'enlever ses oreillettes lui permettant d'être en duplex tout en continuant à maugréer contre le journaliste de France 3 qui reprend alors l'antenne pour poursuivre son journal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.