Réchauffement climatique : les vaches bientôt masquées ?

par LCI

  • info

Ça fait grand bruit dans les campagnes bretonnes. Un géant de l'agroalimentaire compte commercialiser un masque pour capter le méthane dans le rot des bovins. Et même en ville, ce masque à vache fait doucement rire les Bretons. La plupart y voit plus un gag qu'autre chose.Certains s'interrogent sur l'idée même d'équiper une vache d'un tel appareil. "Je pense qu'elles ne vont pas apprécier du tout. Elles ne peuvent pas l'enlever en plus", a lancé une Bretonne. Pourtant, c'est très sérieux. Imaginé par une start-up anglaise, ce masque permettrait de transformer le méthane en CO2 par un système de ventilation au niveau des naseaux.Christophe Begoc élève 120 vaches à Saint-Pabu (Finistère), et lui aussi est plutôt sceptique. "Je ne me vois pas mettre tous les matins un masque à mes vaches", a-t-il affirmé. Autre inconvénient : le prix de l'abonnement à 65 euros par an et par vache, ce qui ferait 8 000 euros pour cet éleveur. Ce masque anti-méthane devrait être commercialisé dès 2022 en Europe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.