Rapatriement d'enfants de djihadistes : la France attaquée au niveau européen

par euronews-fr

Le gouvernement français refuse de rapatrier leurs petits-enfants de 3 et 4 ans, ils l'attaquent devant la cour européenne des droits de l'homme. Le rapatriement des enfants de djihadistes est de nouveau au cœur du débat

Vos réactions doivent respecter nos CGU.