Raffarin à Strasbourg

par INA catalogue

  • info

Reportage consacré au premier ministre Jean-Pierre RAFFARIN en visite à Strasbourg. Jean-Pierre RAFFARIN a décidé de reprendre en mains les rênes de la communication, après les déclarations parfois contradictoires concernant la préparation du budget 2003 et a précisé ce que beaucoup redoutaient, la croissance ne sera pas de 3% l'année prochaine, mais pas de raison de s'inquiéter. Le commentaire se déroule sur des images factuelles de sa visite où on le voit à la foire internationale de Strasbourg recevoir un cadeau, assister à un spectacle coréen (dit le pays du matin calme, se déplacer avec sa délégation, assister avec Renaud DUTREIL à la préparation d'un plat flambé puis travaillant à un bureau et signant un document en alternance avec 2 extraits de son discours : "Je voudrais que nous partagions cela, j'aimerai qu'un jour on puisse dire de l'hôtel Matignon, l'hôtel du matin calme après avoir lu la presse..." et "n'entrons pas ni dans la morosité ni dans la sinistrose car on aurait plus de croissance en 2003 qu'en 2002... ce que je demande aux français et françaises c'est d'être jugé ni sur les fuites ni sur les rumeurs mais sur l'action et les décisions et là-dessus, je ne suis pas inquiet, je vais même vous dire j'ai confiance en nous même".En plateau dans les rues de Strasbourg Jean-Baptiste PREDALI commente et décode cette visite.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.