Racisme : Les joueurs du PSG, de l'Istanbul Basaksehir et les arbitres ont posé un genou à terre hier soir, avant la reprise du match

par Jeanmarcmorandini.com

Les joueurs du PSG, de l'Istanbul Basaksehir et les arbitres ont posé un genou à terre hier soir, avant la reprise de cette affiche de Ligue des champions. Une manière de protester contre le racisme, au lendemain des insultes qu'auraient proférées le quatrième-arbitre roumain à l'encontre de Pierre Webo, entraîneur-adjoint du club turc.

Genou à terre et poing levé, les joueurs et le corps arbitral ont procédé à un geste renvoyant au mouvement Black Lives Matter, qui milite contre le racisme systémique envers les personnes noires aux Etats-Unis. Le joueur de NFL Colin Kaepernick avait été le premier, en 2016, dans le monde du sport à adopter cette posture, souvent effectuée depuis, à l'image de la Premier League où ce geste est devenu systématique avant les rencontres.

Pour la première fois de l'histoire ce mardi, une rencontre de Ligue des champions a été interrompue pour manifester contre des insultes racistes, sous la pression notamment des joueurs des deux équipes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.