"Quoi qu'il en coûte", mais jusqu'à quand ? - 30/01

par BFMTV

Pour réduire le "brassage de la population", le Premier ministre a indiqué vendredi soir que les galeries marchandes d'une surface de plus de 20 000 mètres carrés ne pourraient plus accueillir de clients à compter de dimanche. Le Premier ministre assure cependant que le "quoi qu'il en coûte", prêt garanti par l'État s'appliquera pour tous les salariés et entreprises concernés. On y revient avec Marc Touati, économiste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.