Quand les accusés sont présentés comme les victimes

par Planet Production

  • info

En France tous les 3 jours, une femme est tuée par son conjoint ou son ancien compagnon. Toutefois, des accusés jouissent d'une certaine empathie dans de nombreuses affaires. Certains hommes sont mêmes présentés comme victimes. C'est le cas de Christian Quesada. L'ex-champion des "12 coups de midi" est emprisonné pour "détention d'images pédopornographiques" ainsi que pour "corruption de mineur". Malgré cela, l'ancien "maître de midi" a bénéficié d'une certaine attention, notamment avec Cyril Hanouna, animateur de l'émission "TPMP" : "pour lui c’est très compliqué alors on ne va pas le plaindre, bien entendu, mais voilà". Jonathann Daval a lui aussi profité d'un traitement médiatique arrangeant. Mis en examen pour "meurtre sur conjoint", des médias ont souligné son état de santé précaire ou encore des "violences verbales" ou des SMS "violents" de la part de sa compagne Alexia. Dernier exemple de cette posture de victime : l'affaire Nordahl Lelandais. En effet, un chroniqueur télé, Pascal Neveu, est poursuivi en diffamation par sa défense. La raison ? Nordahl Lelandais est présenté comme un tueur en série alors que le psychanalyste ne l'a jamais rencontré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.