Quand les abbayes et les couvents se rapprochent des YouTubeurs

par LCI

  • info

Depuis des siècles, l'image des abbayes se cantonne à la prière. Mais depuis quelques mois, les sœurs et les prêtres sont sur le Net. Le frère dominicain Paul-Adrien d'Hardemare passe désormais tout son temps à communiquer sur sa chaîne YouTube avec un matériel de pro. Il s'adresse aux 18-35 ans sur les questions de société, d'homosexualité ou même des tatouages. Il utilise le langage des ultra-connectés, parfois incompréhensibles par le reste de sa communauté. Avec ses 8 000 abonnés, le frère D'Hardemare veille, dit-il, à ne pas avoir la grosse tête.La vidéo de sœur Téophane et des autres Bénédictines, elle, a fait plus de cinq millions de vues. Les sœurs de l'abbaye de Jouarre, en Seine-et-Marne, ont reçu les YouTubeurs McFly et Carlito. Ils sont venus leur présenter l'univers du Net. Elles y découvrent les vidéos les plus improbables. Les sœurs ne s'attendaient pas à de telles réactions et à l'étonnement des internautes". D'autres YouTubeurs, à l'instar de Tibo InShape, se sont intéressés à la vie monacale. Le succès est garanti avec des millions de vues. L'occasion de porter un regard sur des communautés que beaucoup pensaient fermées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.