Quand le confinement pénalise l'approvisionnement en médicaments

par LCI

  • info

Ce lundi matin, comme tous les jours dans une pharmacie de Creully-sur-Seulles (Calvados), certains médicaments manquent à l'appel. L'antibiotique et le traitement pour la thyroïde ne sont pas les seuls à être régulièrement en rupture de stock. Il y a notamment, des médicaments utilisés en psychiatrie ou des traitements pour le cœur, très indispensables pour les patients. La pénurie concerne 2 400 médicaments dans l'Hexagone cette année. Ce sont le plus souvent des antibiotiques ou des antiépileptiques. Des médicaments dont l'interruption peut mettre en jeu le pronostic vital des patients. Une situation qui inquiète l'UFC-Que Choisir.Pour expliquer ce manque, l'hypothèse se tourne vers le temps d'acheminement des médicaments. En effet, ils sont pour la plupart produits à l'étranger et en quantité très limitée. La situation ne devrait pas s'arranger. Avec la pandémie, la compétition autour du domaine de la santé aggrave ces pénuries.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.