PS, Macron, Mélenchon... en quête de présidentialité, Hollande n'épargne personne

par l'Opinion

  • info

Une fois n’est pas coutume, François Hollande a brisé les codes mercredi, en faisant mine de s’inquiéter, lors de la cérémonie du 11 novembre, des difficultés que rencontre son successeur à la tête du pays. « Ça va ? Ce n’est pas trop dur en ce moment ? » Une petite phrase à l’attention d’Emmanuel Macron qui n’est pas passée inaperçue. Ce vendredi, au micro de France Inter, l’ancien président de la République a égratigné au passage son successeur. François Hollande ne s’en cache pas et l’a également fait savoir ce vendredi, il entend bien jouer un rôle dans la perspective de 2022. Dans Le Parisien, il s’en est d’ailleurs pris à un candidat déjà déclaré à l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.