Protoxyde d'azote, un gaz pas si hilarant !

par Internep

  • info

Une proposition de loi a été adoptée par le Parlement, interdisant la vente du protoxyde d'azote aux mineurs. Ce "gaz hilarant" est en fait un usage détourné de cartouches pour les siphons à chantilly. L'amende peut aller jusqu'à 15 000 € pour les commerçants qui vendent ce gaz aux mineurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.