Professeur décapité: un acte "inqualifiable" (Blanquer)

par AFP FR

  • info

"Ce qu'il s'est passé est inqualifiable, ça n'a pas de nom et ça doit être combattu", estime le ministre de l'Education, au lendemain de la décapitation d'un enseignant dans les Yvelines, après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Jean-Michel Blanquer précise qu'un "professeur est tout à fait en droit de montrer ces caricatures".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.