Professeur décapité - L'Assemblée nationale debout pour dénoncer un "abominable attentat". Un hommage lui sera rendu mardi prochain pendant les "Questions au gouvernement"

par morandini

C'est un symbole fort... L'Assemblée nationale debout pour dénoncer un "abominable attentat", c'était ce vendredi soir. Un professeur a été décapité ce vendredi, vers 17h, à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines. Un couteau a été retrouvé à côté de son corps. Il s'agirait d'un professeur d'histoire-géographie du collège du Bois d'Aulne, situé au nord-est de la ville. Il aurait montré à ses élèves des caricatures du prophète Mahomet lors d'un cours sur la liberté d'expression.

Appelés pour un individu suspect rôdant autour du collège, les policiers de la Bac (Brigade anticriminalité) de Conflans-Sainte-Honorine ont tenté d'interpeller un homme muni d'une arme blanche quelques centaines de mètres plus loin, à Eragny (Val-d'Oise). Ils ont fait feu sur lui, le blessant mortellement d'une dizaine de balles. Celui-ci aurait crié "Allah Akbar" au moment des faits. Une possible revendication de son acte est à l'étude.

Selon les premiers éléments, cet homme ne serait âgé que d'une vingtaine d'années.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.