Professeur assassiné : le rôle d'Abdelhakim Sefrioui intéresse les enquêteurs

par LCI

  • info

Le rôle d'Abdelhakim Sefrioui est au cœur de l'enquête. Cet homme, qui se présente comme un représentant du Conseil des imams de France, est un agitateur de l'islam radical depuis une dizaine d'années. L'imam Chalghoumi, ancien responsable de la mosquée de Drancy et avocat de la tolérance au sein de sa religion, peut en témoigner. Il a été la cible de ce prédicateur et de ses supporteurs qui ont mis sa tête à prix depuis longtemps. La dénonciation vidéo dont il est l'auteur fait partie des enjeux de sa garde à vue. Celle-ci aurait pu constituer un encouragement au passage à l'acte du terroriste de Conflans. Mais son activisme radical auprès des fidèles de la région parisienne était bien connu des services de renseignements. Sa garde à vue qui commençait hier devrait durer 96 heures, ainsi que pour les dix autres personnes arrêtées vendredi dernier. Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 18/10/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 18 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.