Producteur passé à tabac par des policiers : le placement en détention provisoire des agents indigne les syndicats

par franceinfo

Quatre policiers ont été mis en examen dans le cadre de l’enquête sur l’interpellation du producteur de musique Michel Zecler. Deux d’entre eux sont en détention provisoire, une décision qui indigne les syndicats de police qui s’interrogent sur une possible pression politique et médiatique.

Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/producteur-passe-a-tabac-par-des-policiers/producteur-passe-a-tabac-par-des-policiers-le-placement-en-detention-provisoire-des-agents-indigne-les-syndicats_4201861.html

Vos réactions doivent respecter nos CGU.