Proche -Orient : Les images de lynchages d'Israéliens et de palestiniens en pleine rue se multiplient sur les réseaux sociaux

par Jeanmarcmorandini.com

L’escalade de violence au Proche-Orient continue de gangrener la vie des Israéliens et des Palestiniens. Au-delà des échanges de tirs entre Israël et le Hamas, des scènes d'une violence inouïe se sont produites entre Arabes et Juifs, jeudi 13 mai. La séquence, filmée à Bat Yam en Israël mercredi 12 mai, est diffusée en direct à la télévision israélienne.

Difficile de savoir si la voiture blanche tente de fuir ou de foncer sur la foule. Elle se retrouve coincée, puis le chauffeur, considéré par la foule comme un Arabe israélien, est extrait de son véhicule avant d’être lynché au sol par des militants de l’extrême droite israélienne. Il finira à l’hôpital, grièvement blessé.

Depuis le début lundi de ce nouveau cycle de violences, 103 Palestiniens, dont 27 enfants, ont été tués dans la bande de Gaza, et 580 blessés, selon un dernier bilan du ministère local de la Santé. En Israël, sept personnes, dont un enfant de 6 ans et un soldat, ont péri. De plus, trois roquettes ont été tirées jeudi soir du Liban vers Israël mais sont tombées en Méditerranée, selon l'armée.

D'après une source militaire libanaise, les projectiles ont été tirés d'un secteur proche d'un camp de réfugiés palestiniens. Le nouveau conflit a été déclenché après un barrage de roquettes du Hamas tirées vers Israël en "solidarité" avec les plus de 700 Palestiniens blessés dans des heurts avec la police israélienne sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, secteur palestinien occupé par Israël depuis 1967.

Ces heurts sur l'esplanade, troisième lieu saint de l'islam, avaient suivi plusieurs jours de vives tensions et de heurts à Jérusalem-Est, dus principalement aux menaces d'expulsion de familles palestiniennes d'un quartier de la Ville sainte au profit de colons juifs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.