Procès Tariq Ramadan: ma cliente a été désignée "comme une cible" (avocat)

par AFPTV - Premieres images

  • info

"A 84 reprises, M. Ramadan a révélé le prénom, le nom de ma cliente en infraction aux dispositions de la loi sur la presse. C'est clairement la désigner comme une cible", déclare l'avocat de "Christelle", Me Eric Morain, avant le début de l'audience. Tariq Ramadan, mis en examen pour plusieurs viols qu'il conteste, comparaît pour avoir diffusé l'identité de "Christelle", l'une de ses accusatrices, dans un livre et à la télévision l'an dernier. SONORE

Vos réactions doivent respecter nos CGU.