Procès du Carlton : « DSK n'a rien à faire ici »

par Le Parisien

Près de quatre ans après le scandale du Sofitel qui a brisé son ascension politique, Dominique Strauss-Kahn se retrouve ce lundi sur le banc des prévenus, accusé de proxénétisme aggravé, avec 13 autres personnes dans l'affaire dite du "Carlton de Lille". L'ancien directeur du FMI est soupçonné d'avoir été au coeur d'un réseau de prostitution mis en place par ses amis du Nord.

Pour ce premier jour du procès, les juges du tribunal correctionnel de Lille doivent d'abord répondre à des questions de procédure. Une requête en nullité a été demandée par l'avocat de Jean-Christophe Lagarde, fondée sur les déclarations d'un ancien commissaire de police à Lille, Joël Specque, qui évoque l'existence d'écoutes administratives autorisées par Matignon, entre juin 2010 et février 2011. Pour les avocats de DSK et de Fabrice Paszkowski - ami de DSK et prévenu -, Me Karl Vandamme, ces écoutes démontreraient qu'il s'agit-là d'une machination destinée "à dégommer DSK" à une époque où le socialiste était grand favori pour la présidentielle de 2012.

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.