Procès de Nordahl Lelandais : le récit du premier jour d’audience

par LCI

  • info

Il est arrivé au palais de justice masqué et équipé d'une casquette, encadré par deux agents pénitentiaires. Première apparition publique de Nordahl Lelandais alors que débute son procès devant la cour d'assises de la Savoie. Dans la salle d'audience, juste en face de lui, le portrait souriant d'Arthur Noyer que Nordahl Lelandais est accusé d'avoir tué. Une photo que les parents du jeune caporal décédé laisseront là pendant toute la durée du procès.Visiblement indifférent et imperturbable, l'ancien maître-chien répond de manière courtoise aux questions qui lui sont posées sur sa vie professionnelle et personnelle avant son incarcération. Pour le moment, Nordahl Lelandais reste sur les mêmes versions des faits. Oui, il a bien reconnu devant la cour avoir donné la mort à Arthur Noyer, mais, dit-il, c'était accidentel après une violente dispute entre les deux hommes. L'homicide involontaire plutôt que le meurtre, une version que va solidement défendre son avocat, Alain Jakubowicz, tout au long du procès.En attendant, la cour s'est penchée lundi sur la vie chaotique de Nordahl Lelandais entre histoire sentimentale tourmentée, forte consommation de stupéfiants et carrière professionnelle décousue. Les parents et le frère d'Arthur Noyer ont écouté sans montrer la moindre réaction. Vendredi prochain, ce sera leur tour de parler à la cour de leur fils mort à 23 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.