Procès Daval: "je n'ose imaginer ce qu'elle a pu subir en horreur" (mère d'Alexia)

par AFPTV - Premieres images

  • info

"C'est de ma fille, c'est d'un être humain qu'on parle, ce n'est pas d'un bout de viande, je ne peux pas le supporter", réagit la mère d'Alexia à la sortie de l'audition d'un médecin légiste au deuxième jour du procès de son ex-gendre Jonathann Daval. "Je n'ose pas imaginer ce qu'elle a pu subir en horreur, c'est tellement horrible que je n'arrive pas à l'intégrer", poursuit avec émotion Isabelle Fouillot devant le palais de Justice de Vesoul. Une confrontation cruciale entre l'accusé et ses beaux-parents est attendue dans la journée. SONORE

Vos réactions doivent respecter nos CGU.