Prix du meilleur prof du monde : une enseignante française finaliste

par Le Parisien

Depuis 2015, la fondation Varkey décerne le prix du ou de la "meilleur(e) prof du monde", en anglais, le Global Teacher Prize, avec à la clef, un chèque d'un million de dollars. Cette année, une seule française figure parmi les 50 derniers finalistes du concours.

Anne Fischer, enseigne le français à l'école Charlemagne à Villeparisis (77) à des enfants allophones. Sa méthode d'enseignement, inspirée de la didactique du plurilinguisme, a visiblement séduit les membres du jury de la fondation. Elle s'envolera à Dubaï en mars prochain pour y présenter son travail, lors du Forum mondial de l'Education et des Compétences.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.