Prix des carburants : pourquoi repartent-ils à la hausse ?

par LCI

  • info

Attestation, masque obligatoire, restaurants fermés... Ces derniers mois, il n'y a pas eu de quoi se réjouir, sauf le prix du carburant à la pompe qui a atteint des niveaux très bas. Mais depuis quelques semaines, une hausse des prix est de nouveau constatée à la pompe.Sur une aire d'autoroute, à l'heure de la pause sandwich, nous avons croisé plusieurs familles en vacances et beaucoup ne n'attendaient pas à payer leur plein si cher. "J'ai mis du gasoil à 1,52 euro le litre. On est très loin du 1,20 ou 1,22 d'il y a un an pratiquement", s'exprime un automobiliste.Avant l'apparition du Covid, le prix du sans plomb 95 était de 1,49 euro le litre, seulement 1,23 euro en plein confinement, et aujourd'hui 1,48 euro, soit presque le même prix qu'avant la crise sanitaire. Très concrètement, si un plein d'essence coûtait 55 euros en avril 2020, il est désormais de 67 euros, soit 12 euros de plus que pendant le confinement.Sur la route, le trafic semble loin d'avoir retrouvé son niveau d'antan. Pour expliquer la hausse des prix, il faut aller voir du côté des marchés financiers. Le baril est de plus en plus cher, car le pétrole est un baromètre de la reprise économique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.