Présidentielle américaine : les électeurs républicains de Géorgie et d'Alabama résignés

par LCI

  • info

À Covington, aucun klaxon, aucune célébration ni protestation. Personne dans les rues. C'est un jour comme un autre. Dans cette campagne isolée de l’État de la Géorgie, les journaux locaux n'ont pas couvert la victoire de Joe Biden. Les électeurs, eux, travaillent. À l'exemple de Kaleb qui dit être déçu, car il voulait que Donald Trump gagne les élections.À Heflin dans l'Alabama, Donald Trump a remporté 90% des voix. Inquiets et malheureux, certains habitants se sont réunis à l'église mercredi soir au lendemain de l'élection. Ils ont prié pour le candidat républicain. Ce dimanche, Amy, électrice pro-Trump, espère toujours qu'il sera réélu. Elle dit ne jamais vouloir entendre le président sortant prononcer le mot "défaite".Dans ces contrées acquises à l'actuel locataire de la Maison-Blanche, les très rares électeurs démocrates s'inquiètent. C'est le cas de William qui craint que Donald Trump n'applique la politique de la terre brûlée et que la passation de pouvoir soit désastreuse. Ce dernier espère en revanche qu'il y aura moins de tensions racistes dans ces États où les années Trump n'ont fait qu'accroître les divisions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.