Pourra-t’on encore manger des huîtres dans 5 ans ?

par BFMTV

Face aux dérèglements climatiques et alors que la production française a perdu un tiers de son volume, les conchyliculteurs en sont à se demander si la quantité de moules, mais surtout d'huîtres vendues sera suffisante d'ici cinq ans. Réunis mardi à Montpellier, pour la Journée internationale de la conchyliculture, ils ont tiré la sonnette d'alarme. L'une des causes de cette perte en volume est le développement depuis 2008 d'une maladie, particulièrement virulente, qui détruit jusqu'à 80% des jeunes huîtres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.