Pourquoi les Français se sentent de moins en moins "Charlie"

par BFMTV

Trois ans après l’attaque terroriste contre le journal satirique Charlie Hebdo, le sentiment d’être Charlie s’effrite selon une étude de l’institut Ifop. Aujourd’hui, les Français ne sont plus que 61% au lieu de 71% l’an dernier à se déclarer Charlie. Deux raisons peuvent notamment l'expliquer: la distance temporelle bien sûr, mais aussi un rejet de la ligne éditoriale du journal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.