Pourquoi les cyberattaques contre des hôpitaux se multiplient-elles ?

par LCI

  • info

La cybercriminalité est un phénomène en pleine expansion. En un an, les autorités ont dû intervenir sur 200 attaques informatiques, quatre fois plus qu'en 2019. L'objectif est qu'à chaque fois, ils cherchent à obtenir une rançon. Plusieurs fois touchés en un an, les hôpitaux figurent parmi les cibles privilégiées des hackers. Cela parce qu'ils constituent des cibles faciles pour eux en raison du manque de moyens informatiques dans ces établissements. Avec le contexte du Covid-19, les hackers rajoutent aussi une crise et accentuent la pression pour accélérer les paiements des rançons. Ces dernières années, ces cybercriminels se sont professionnalisés et organisés en réseau. La plateforme à l'origine de l'attaque de Villefranche-sur-Saône a amassé 120 millions d'euros en un an et demi selon certains experts. Ces hackers encourent jusqu'à dix ans de prison et 300 000 euros d'amende. Mais ils sont très difficiles à attraper, souvent installés dans des pays d'Europe de l'Est peu transparent. Seule la coopération internationale permet de les arrêter.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.