Pourquoi la taxe foncière va augmenter cette année

par LCI

  • info

Augmenter la taxe foncière après un an de crise et de privations, c'est une annonce difficile à digérer pour certains contribuables. "Ça va coincer dans le budget. C'est quand même la crise où les gens sont de plus en plus pauvres", réagissent-ils. Il va falloir donc beaucoup de pédagogie pour le justifier.À Ainzenay en Vendée, le maire a fait le compte. La suppression de la taxe d'habitation voulue par Emmanuel Macron est bien accueillie par ses concitoyens. Mais c'est 400 000 euros de recettes en moins pour sa commune. Voilà pourquoi il augmente la taxe foncière de 5%, soit 25 euros par habitant.Selon lui, cette hausse est nécessaire pour que la commune continue d'investir. "C'est la rénovation énergétique et fonctionnelle d'un groupe scolaire qui a plus de 40 ans. C'est l'ensemble de rénovations urbaines de la ville, des nouvelles constructions, de nouveaux projets de lotissement", détaille-t-il.En plus des investissements, les communes doivent gérer leurs frais de fonctionnement comme le ramassage des ordures ménagères et l'éclairage public. Des dépenses et toujours moins de recettes de l'État, qui baisse ses dotations. La commune de Phalempin dans le Nord touche 300 0000 euros de moins de la part de l’État."On n'a plus le mot pour qualifier ce qui se passe. Aujourd'hui, on a l'impression qu'il y a un hold-up", dénonce Thierry Lazaro, maire de Phalempin. "Qu'il faille faire des économies, je suis le premier à le dire, mais l'économie doit être partagée", ajoute-t-il. Cette année, ce sont 36% des communes qui vont augmenter leur taxe foncière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.