Pourquoi l'Assemblée n'a pas voté la fin des animaux sauvages dans les cirques

par LeHuffPost

Une proposition portée de longue date par les associations, reprise par Barbara Pompili le 29 septembre et soutenue par la majorité. Tout était donc prêt pour une adoption sans trop d’encombres. Mais c’était sans compter sur le gong du palais Bourbon. Le rapporteur de la loi, Cédric Villani n'a pas pu cacher sa grande déception.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.